Album Release – Sortie d’album

Release Concerts in London and Paris

Concerts de lancement à Londres et à Paris

Steinway Hall

Thu 27 Oct 2022 6.30pm
44 Marylebone Ln, London W1U 2DB

Sun 13 Nov 2022 5.30pm
25 Red Lion Square, London WC1R 4RL

Fri 18 Nov 2022 7pm
New End Square, London NW3 1LT

BMLGF

Samedi 26 Nov 2022 16h
Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret – 11bis Rue de Vézelay, 75008 Paris

 

“The idea of miniatures (Preludes and Nocturnes) written by French composers at the beginning of the 20th century has always interested me. These are improvisatory-like pieces, rather short and therefore combined in a cycle. These pieces give free rein to the composer’s imagination and reveal a sometimes more secretive side of their personality.”

“L’idée des miniatures (Préludes et Nocturnes) écrites par des compositeurs français du début du XXème siècle m’intéresse depuis toujours. Ce sont des pièces d’improvisation libre, plutôt courtes et donc combinées dans un cycle. Ces pièces laissent libre cours à l’imagination du compositeur et révèlent une face parfois plus secrète de sa personnalité.”

Tal Walker

Collection Cabinet de curiosités

Fauré, Poulenc, Messiaen: Preludes & Nocturnes

Passionate about the French music repertoire, pianist Tal Walker dedicates his first album to Fauré, Poulenc and Messiaen. To be released October 21.

Passionné par le répertoire de musique française, le pianiste Tal Walker dédie son premier disque à Fauré, Poulenc et Messiaen. A paraître le 21 octobre.

Photos: Jenny Faugerat

The “Cabinet de Curiosités” collection of recordings was conceived and produced with the support of the

Galaxie-Y Endowment Fund

The Galaxie-Y endowment fund aims to support young pianists-artists, to help them in their development and in the blooming of their artistic qualities.

Galaxie-Y also occasionally contributes to recordings (video, CD, etc.) of contemporary, French or rare music to promote these repertoires and help young performers ready to defend them and make them known.”

La collection d’enregistrements « Cabinet de Curiosités » a été conçue et réalisée grâce au soutien du

Fonds de Dotation Galaxie-Y

Le fonds de dotation Galaxie-Y vise à favoriser l’accompagnement du jeune pianiste-artiste, à l’aider dans son développement et dans l’épanouissement de ses qualités artistiques.

Galaxie-Y contribue également occasionnellement à des enregistrements (vidéo, CD …) de musique contemporaine, française ou rare pour promouvoir ces répertoires et aider de jeunes interprètes prêts à le défendre et le faire connaître.

Gabriel Fauré

9 Préludes Op. 103 (1909-10)

Francis Poulenc

8 Nocturnes (1929-38)

Olivier Messiaen

8 Préludes (1928-29)

This recording, the third in the ‘Cabinet de curiosités’ collection, produced and realised by the Galaxie-Y Endowment Fund, features works of three French composers, whose inclusion in a single collection may seem arbitrary. Thirty years separate the composition of Gabriel Fauré’s first Prelude and the last Nocturne of Francis Poulenc. Considering the period, style and developments of each of these three composers, we can enjoy the absolute perfection in the brevity of each of these short works. Furthermore, the most striking feature of these collections lies in their unity, the continuity of their themes, their diversity and the impression that each cycle could stand by itself as a single work, cohesive and complete.

“Cet enregistrement, troisième exemplaire de la collection «Cabinet de curiosités» produite et réalisée par le Fonds de Dotation Galaxie-Y, accueille trois compositeurs français, dans des oeuvres dont le rapprochement, peut sembler arbitraire. Trente ans se déroulent entre l’«invention» du premier Prélude de Gabriel Fauré et le dernier Nocturne de Francis Poulenc. En tenant compte du temps, du style, des options des trois créateurs, ce qui est évident c’est la perfection absolue, dans la brièveté, de chacune de ces courtes oeuvres. Mais aussi la réussite parfaite de leur réunion, la cohésion, la permanence de l’intérêt, la souplesse des enchaînements et l’impression que le cycle est en lui-même une seule oeuvre, cohérente et aboutie.

Françoise Thinat

Photos: Jenny Faugerat